24. Synagogue

Nous nous trouvons devant l'ancienne synagogue, qui a été reconstruite entre 1998 et 2013. Cet édifice sacré a été construit en 1885-1886 dans un mélange d'éléments de style néo-roman et d'architecture orientale. Le 10 novembre 1938, le bâtiment fut incendié et ravagé. Il n'en restait plus que les murs extérieurs (4 et 6).



bild1 300px 80



Foto des Innenraums der Ruine
Ruine – l'intérieur abandonné

Foto der Ruine der Synagoge außen
Ruine – la maçonnerie en décomposition

Les images 2 et 7 donnent une idée de ce à quoi ressemblait l'intérieur.

Innenraum virtuell
Intérieur – virtuel

Innenraum virtuell
Intérieur – virtuel

La présence d'habitants juifs dans la ville est attestée dès le XIIIe siècle. Le premier témoignage d'une maison de prière date de 1323, et la première mention d'un cimetière remonte à 1409. Jusqu'en 1869, les Juifs de Münstermaifeld enterrèrent leurs morts dans l'Eltzer Wald, puis dans le cimetière près de Mertloch (1).

Mertloch Friedhof
Cimetière près de Mertloch

Du début du XIXe siècle jusqu'en 1933, le nombre d'habitants juifs est resté stable, entre 60 et 70. On connaît le nombre et le nom des victimes des pogroms de 1287, à la fin du Moyen Âge. 90 hommes, femmes et enfants furent assassinés dans la ville le 17 juillet 1287. Ce pogrom faisait partie des persécutions menées pour venger le meurtre rituel inventé du « Bon Werner » d'Oberwesel. Depuis la fin du XVIIe siècle, il existait une salle de prière juive dont nous connaissons l'emplacement. Il s'agit d'une maison située au 3 Bornstraße (3).

Bornstraße 3
Boucherie Diewald

Sur la photo des années 1920, on voit la famille Moritz Diewald, qui tenait une boucherie dans la maison. Devant la maison se trouvent Selma Diewald, assassinée à Auschwitz, sa fille Hilde, assassinée dans un lieu inconnu, et son fils Egon, mort d'une cause inexpliquée en 1939 dans un sanatorium à Ober-Ramstadt. Dans le fenêtre derrière, on voit Moritz Diewald, tué à Dachau en 1942. Selma Diewald faisait partie des femmes détenues entre le 26/06 et le 27/07/1942 à la Maison Suisse 4 (5), la « Maison des Juifs », derniers membres de la communauté juive de Münstermaifeld avant leur déportation.

Foto des Standortes des damaligen
Schweiz 4 "Judenhaus"

30 hommes, femmes et enfants juifs nés dans la ville furent assassinés, 38 eurent la vie sauve en s'enfuyant.