31. Julia Drusilla

16 juin 16 – 10 juin 38 ap. J.-C.

Sœur cadette de l’empereur Caligula
et sa « co-impératrice», déifiée après
sa mort. Son lieu de naissance Ambitarvium
serait l’actuelle ville de Münstermaifeld.


Julia Drusilla était la fille de Germanicus (15 av. J.C. - 19 ap. J.C.), lequel avait assumé le commandement militaire des légions romaines aux frontières du Rhin entre 13 et 16 ap. J.C. Sa mère Agrippine l'Aînée était une petite fille de l'empereur Auguste. Elle accompagna son mari Germanicus de 14 à 16 après J.C. au fil de ses campagnes militaires en Germanie. Son frère Caligula, qui fut empereur de 37 à 41, éleva Drusilla, un an avant sa mort prématurée le 10 juin 38, au rang de « co-impératrice ». Après sa disparition, Caligula organisa un culte adorateur de Drusilla dès lors divinisée (« diva » et non pas « dea »). Pline l'Ancien (23 - 79), qui séjournait à la frontière du Rhin depuis 47 comme officier, relata la visite d'une localité appelée Ambitarvium où il trouva des autels de grâce commémorant la naissance d'un arrière-petit-fils de l'empereur Auguste. Josef Rottländer a recueilli de nombreux indices suggérant que Münstermaifeld est cet Ambitarvium, le lieu de naissance de Drusilla évoqué par Pline.





Drusilla (?), Münchner Glyptothek (Inv. 316)

Portrait en buste de Julia Drusilla (?), 



Abbild einer römische Münze (Sesterz) aus dem Jahre 37/38 n. Chr.

Pièce romaine (sesterce) de l'an 37/38 après J.C. : au recto Caligula, au verso les trois sœurs de Caligula : Agrippine en Securitas tient la corne d'abondance dans la main droite et s'appuie contre une colonne, la main gauche repose sur l'épaule de Drusilla, qui en Concordia tient la patère et la corne d'abondance ; Julia en Fortuna tient la rame et la corne d'abondance.