15. "Judenhaus" 

26.06.1942 – 27.07.1942

  Ici se trouvait la maison où 
  les dernières femmes juives 
                  étaient internées pendant un mois              

avant leur déporation.

Entre le 26 juin et 27 juillet 1942, cinq femmes juives durent attendre dans cette maison leur départ pour les camps d'extermination. Tous les membres de leurs familles avaient déjà été déportés ou s'étaient enfuis. Chassées de leurs maisons avoisinantes, sans contact avec leurs proches, elles attendirent ainsi un mois dans le désespoir. Ces cinq femmes, les voici : Bertha Kaufmann (89 ans), assassinée à Theresienstadt, Setta Diewald (78 ans), assassinée à Theresienstadt, Amalie Marx (72 ans), assassinée à Treblinka, Jannchen Wolf (86 ans), assassinée et Johanna Bender (65 ans), assassinée à Treblinka.


bild1 300px 80

 

"Les dernières femmes juives ont été logées dans une maison de la Schweizstraße, de sorte qu'elles sont à peine perceptibles dans le paysage urbain".

Standort des

Ancien site de la « Judenhaus » (« maison juive ») dans la Schweizerstrasse

 

C'est ce que nous lisons dans la chronique officielle de Münstermaifeld sous la date du 26.06.1942. La maison avait été habitée par le négociant en bétail Karl Marx I, qui a pu s'échapper aux États-Unis avec une partie de sa famille en 1938. Le 27.07.1942, nous trouvons ensuite l'entrée dans l'Amtschronik : "Les derniers Juifs ont déménagé ici aujourd'hui. Ils vont à Theresienstadt. Ainsi, notre patrie est enfin libérée des Juifs. Pendant environ 200 ans, ces parasites se sont assis sur le Maifeld au détriment de notre peuple. Maintenant nous sommes débarrassés d'eux et personne ne pleure pour eux."

Depuis un mois, cinq femmes attendaient dans le "Judenhaus" d'être déportées à Theresienstadt, comme on le leur avait dit, ainsi qu'au public. On a pu parler de Theresienstadt comme d'un camp de démonstration. Les femmes, chassées de leurs maisons du quartier, ont dû tenir un mois sans espoir, dans l'ignorance du sort de leurs proches déportés ou en fuite.

Le transport X/1, en provenance de Trèves via Coblence et Cologne, a amené 1079 Juifs, pour la plupart des personnes âgées, à Theresienstadt le 27 juillet 1942. Parmi eux se trouvaient les 5 femmes du "Judenhaus" de Münstermaifeld.

 

judenhaeuser 640
Emplacement des maisons d'habitation des femmes à résidence et de la « Judenhaus »

 

Sur la liste de déportation de ce train, on trouve : Amalie Marx, 72 ans, veuve du marchand de bétail Karl Marx II. Elle a dû quitter sa maison, Krimmgasse 5, après 1940 et a été hébergée dans le "Judenhaus" de Bornstraße 3, la maison de Moritz Diewald, pendant quelque temps avant son internement. Ses efforts et ceux de sa fille Gerda pour obtenir un passeport pour la France avaient échoué en 1939. Setta Diewald, 78 ans, veuve du marchand de bétail Samuel Diewald, a également dû quitter sa maison, Frankenstraße 13, après 1940 et est restée avec Amalie Marx dans la maison Bornstraße 3, probablement déjà vide. Johanna Bender, 65 ans, veuve du marchand de textiles Rudolf Bender, n'avait pas d'enfants. Elle avait été contrainte d'abandonner sa maison de l'Untertorstraße 11 après 1936, et avant son internement, elle vivait dans la "maison juive" dans la maison de la famille de Samuel Kaufmann, Untertorstraße 9. La mère de Samuel, Bertha Kaufmann, a séjourné en dernier dans cette maison. Elle était âgée de 88 ans, veuve du boucher Hermann Kaufmann. En 1939 encore, Bertha Kaufmann avait demandé sans succès à émigrer en Angleterre. Bertha Kaufmann était la plus âgée des femmes emprisonnées dans le "Judenhaus". Pour Jannchen Wolf, la liste de déportation indique uniquement Münstermaifeld comme lieu de résidence avant son incarcération dans le "Judenhaus". Jannchen Wolf était âgée de 86 ans, veuve du boucher Bernhard Wolf à Mertloch. Après la mort de son mari, elle a vécu dans la maison de sa fille Berta Kaufmann, Pilligertorstraße 10. Setta Diewald et Bertha Kaufmann n'ont survécu que quelques jours à l'arrivée à Theresienstadt. Le décès de Setta Diewald a été signalé le 6 août 1942, celui de Bertha Kaufmann le 3 août 1942. Amalie Marx et Johanna Bender ont été transférées de Theresienstadt à Treblinka le 19 septembre 1942 et y ont été assassinées. On ne connaît pas la suite du destin de Jannchen Wolf à Theresienstadt.

Die Vernichtungsorte

Les lieux d'extermination



Glossar